À 4 ans, mon passe-temps favori consiste à user mes boîtes de jeux et mes crayons de couleur en cherchant sans cesse à reproduire les rythmes qui accompagnent les 45 tours que je fais avaler à mon pauvre mange- disque.
Fatigués de me voir détourner à des fins musicales l'usage de n'importe quel objet qui passe entre mes mains, mes parents m'inscrivent à l'école de musique afin que j’y apprenne la batterie. Mes boîtes de jeux et mes crayons leur en sont encore reconnaissants. J’ai 7 ans.

10 ans déjà. Fort des premiers rythmes de base maîtrisés, je m'aventure à jouer quelques morceaux avec les groupes qui se produisent dans le pub tenu par mon père, sur le bassin d’Arcachon.
À 15 ans, idée lumineuse : après la batterie, pourquoi pas la guitare ? Coup de chance, il y en a une qui dort dans l'armoire de ma sœur. Je capture la bête et, avec le temps, je finis par l’apprivoiser.

Les années passent, je me mets à chanter et à découvrir le piano. Mon répertoire se constitue de reprises de chansons françaises et anglo-saxonnes, avec des petits concerts à la clef. Par la suite, je fonde un groupe avec des amis, les Glasses Goo.

En 2014, je goûte à la composition et j'en deviens addict. L’année suivante, je sors mon premier album autoproduit "Ainsi vont les questions sous haute attention" et je crée mon site www.vincentplus.com. Depuis, la liste de mes chansons, destinées à moi-même ou à d’autres interprètes, ne cesse de s’allonger, accompagnée parfois de supports vidéo pour le partage sur les incontournables réseaux sociaux.

Quels seront les prochains épisodes de l’histoire ?
L’avenir nous le dira. En attendant, la grande aventure continue !

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now